top of page

Comment planifier ses études à destination du Canada ?

Le Canada est un pays immense, doté d’un paysage riche et diversifié. La population du Canada est joyeuse et accueillante, ce qui fait qu’on s’y sent bien. Classé parmi les meilleurs pays où il fait bon vivre dans le classement mondial, le Canada est un territoire sécuritaire qui présente un taux d’employabilité impressionnant. Tu es étudiant et tu souhaites poursuivre tes études à l’étranger, alors, le Canada est une destination de choix.

Dans ce guide, je vais partager avec toi 4 grandes étapes clées à suivre pour planifier son projet d’étude au Canada de manière optimale.


Etape 1 : Cibler sa province de destination

Il est important de comprendre l’organisation géographique et sociopolitique du Canada lorsqu’on souhaite s’y installer. Le Canada est dirigé par deux paliers gouvernementaux à savoir un palier fédéral et un palier provincial. Celà signifie que chaque province du Canada a un gouvernement indépendant, qui prend les décisions de manière conjointe avec le gouvernement fédéral. Cette configuration a des répercussions directes sur les étudiants qui souhaitent étudier au Canada puisqu’ils doivent faire attention aux règles d’immigration provinciales et fédérales.

A titre d’exemple, je te présente la province du Québec, qui est la province réputée essentiellement francophone du Canada. Si tu souhaites étudier au Canada dans la province du Québec, alors, tu devras respecter les exigences gouvernementales provinciales en obtenant un CAQ (Certificat d’Acceptation du Québec) ainsi que les exigences gouvernementales fédérales en obtenant un permis d’étude.

La province du Québec accueille chaque année de nombreux étudiants en provenance de l’Afrique et de l’Europe francophone. On s’y sent chez soi et elle met à disposition des étudiants de nombreuses ressources pour leur épanouissement personnel.

Pour plus de détails sur les différences entre le Québec et le Canada, je t’invite à suivre la vidéo disponible sur Youtube à ce sujet.


Etape 2 : Comprendre le système éducatif Canadien

La deuxième étape pour planifier son projet d’étude est de comprendre le système éducatif de la province choisie. Au Canada, le système éducatif est différent d’une province à l’autre. Alors, tu pourrais être surpris qu’une équivalence faite dans la province du Québec ne soit plus valide lorsque tu vas dans la province de l’Ontario. Le système éducatif français est basé sur le cursus LMD (Licence Master Doctorat), auquel s’arriment plusieurs formations intermédiaires telles que les BTS, DEUG, DUT etc…

Au Québec par exemple, le calendrier universitaire est réparti en 3 sessions à savoir Automne de Septembre à Décembre, Hiver de Janvier à Avril et Été de Mai à Juillet. Le système universitaire est basé sur un cursus Baccalauréat, Maîtrise, PhD auquel s’arriment plusieurs formations tels que des certificats de premier et second cycle, des DESS et des formations continues.

Alors, si tu souhaites étudier au Québec, il est important de comprendre à quel niveau d’étude correspond ton diplôme courant et il est important de planifier ton évolution académique en fonction de ces équivalences, pour éviter de perdre des années inutilement.

Pour plus de détails au sujet des équivalences de diplômes entre le système québécois et le système français/Africain, je t’invite à suivre la vidéo Youtube à ce sujet.



Etape 3: Cibler son domaine d’étude et évaluer les coûts de scolarité

La troisième étape pour planifier son projet d’étude à destination du Canada est de cibler un domaine d’étude porteur. En effet, les domaines d’étude offerts au Canada ne présentent pas tous les mêmes opportunités de carrière. Il y a des domaines dans lesquels tu trouveras plus facilement de l’emploi. Ces domaines font généralement partie de domaines prioritaires dans lesquels la société présente une pénurie de main-d'œuvre. Celà signifie qu’à l'issue de tes études, tu auras la possibilité de trouver un emploi rapidement afin de subvenir à tes besoins. Pour choisir un domaine, il est important d’évaluer non seulement son intérêt personnel, sa capacité à progresser dans ce domaine ainsi que sa capacité à trouver un emploi valorisant et épanouissant.

Lorsqu’on a ciblé son domaine d’étude, il est primordial de calculer les frais de scolarité associé à ce domaine d’étude. Les études au Canada ont la réputation de coûter très cher pour les étudiants étrangers en provenance de l’Afrique. Alors, il vaut mieux éviter de mauvaises surprises. Pour plus de détails sur la manière de calculer ses frais de scolarité lorsqu’on étudie au Québec, je t’invite à suivre la vidéo à ce sujet sur Youtube.

Maintenant, il faut savoir qu’à compter de la session d’automne 2023, le gouvernement du Québec a décidé de réduire les frais de scolarité de manière drastique pour les étudiants qui poursuivent leur étude dans une université ou un Cégep francophone en région. Celà signifie que si tu désires poursuivre des études au Québec, à compter de Septembre 2023, tu paieras exactement les mêmes frais de scolarité qu’un étudiant Québécois, à savoir environ 3000$/an à l’université et 0$/an au Cégep. Cependant, pour bénéficier de ces frais de scolarité réduits, il faut s’inscrire dans un domaine d’étude prioritaire et touché par la pénurie de main d'œuvre. Pour plus de détails au sujet des domaines de formation concernés par cette nouvelle loi, je t’invite à suivre la vidéo disponible à ce sujet sur Youtube.


Etape 4 : Maîtriser les procédures d’admission et les démarches d’immigration

La dernière étape pour planifier correctement son projet d’étude au Canada est de maîtriser les procédures d’admission et les démarches d’immigration. En effet, lorsqu’on a ciblé sa province de destination, son domaine de formation et évalué la charge financière du projet, il faut déterminer les écoles et les universités qui sont prêtes à nous accueillir pour réaliser le projet. Il faudra tout d’abord faire une liste des établissements cibles, puis déposer une demande d’admission dans le programme de son choix. Avec la lettre d’admission, il faudra compléter un dossier d’immigration provincial si on choisit le Québec, suivi d’un dossier d’immigration fédéral afin d’obtenir un Visa. Il est important de maîtriser les procédures du début à la fin avant d’initier une quelconque démarches, car un faux pas se répercute facilement sur les étapes suivantes. De plus, il faut faire attention aux dates limites de dépôt des différents dossiers auprès des organismes concernés. Les procédures sont longues et un retard pourrait entraîner des refus. Pour plus de détails sur la planification de son projet d’étude et sur les démarches d’immigration à destination du Québec, je t’invite à suivre le contenu des vidéos dédiées sur Youtube.


La complétion des quatres étapes présentées ci-dessus est couronnée par l’obtention d’un CAQ, d’un permis d’étude et d’un visa Canadien dans le cas où la province choisie est le Québec. Rappelle toi bien que la délivrance de ces documents relève de la compétence seule des agents d’immigration au niveau provincial et fédéral.


466 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 comentário


Salut j'aimerais savoir si vous assister les étudiants sur leurs procédures d'immigration de l'admission dans un cégep jusqu'à l'obtention du permis d'études ?Si oui, combien ça vas coûter ?

Merci 😊

Curtir

Tu souhaites discuter avec un de nos conseillers au sujet de ton projet d'étude au Canada ?

Tout commence par une consultation 

bottom of page